Philosophie

Née de la rencontre d’un batteur mélomane de retour d’un exil haïtien et de notre Géo Trouvetout, savant chimiste des mélodies et rythmes caribéens, notre formation s’est stabilisée en fin 2014 et se produit régulièrement en public depuis le printemps 2015. L’ensemble s’est monté en association depuis le mois de mai 2015.
Née dans la cité méditerranéenne de Marseille et formée d’une dizaine de musiciens, cette fanfare inclassable joue des compositions originales ainsi que des arrangements de classiques de la musique afro-caribéenne.
Parce que la biguine n’est pas un salon de coiffure, que le merengue ne se mange pas, que le son n’est pas qu’une céréale, que le calypso n’est pas seulement le nom d’une boîte de nuit et que le kompa n’est pas qu’un instrument à visée géométrique…
Des côtes colombiennes aux Antilles françaises, de Cuba à l’embouchure du Mississipi, en passant par Haïti, Trinidad ou Puerto Rico, l’incroyable variété de langues, cultures, rythmes et mélodies présents dans l’archipel des Caraïbes n’a d’égal que les nuances infinies d’azur de ses immenses rivages.
A cette tambouille déjà bien remuée, les musiciens de l’ensemble ajoutent à leurs tropicales mélopées quelques ingrédients supplémentaires sortis de leur besace : un peu de thym et la bouteille de pastis, « Offe course mon Fadoli », mais aussi une bonne dose de jazz, une pincée de samba, un soupçon d’afro-beat ou encore un léger nuage de jazz éthiopique …
Comme un air de carnaval, entre rougail épicé et bouillabaisse agrémentée, entre particules de bières et partitions élémentaires … Vaï ! Boulègue ton fessier car la fiesta va démarrer !
Les papes de l’ambiance, les philosophes supersoniques, les justiciers du groove, les ambassadeurs du rythme, les pharaons du cuivre, les compères de la syncope, les explorateurs du swing … bref, nous sommes le modeste Brass Koulé.

Publicités